Pour celles et ceux d’entre vous qui n’en ont jamais entendu parler, MirrorConf est une conférence qui se passe à Braga (au nord du Portugal) rassemblant designers et développeurs durant 2 jours.
« Réfraction: une technologie qui change » 
tel était le titre de cette deuxième édition à laquelle Hugo et moi avons participé, regroupant plus de douze conférenciers et 400 participants venus du monde entier. Mais, avant d’aller plus loin, je vous propose de lire cet article en écoutant leur playlist, croyez moi ça en vaut la peine 😉  


(Merci MirrorConf pour la playlist)

Durant cette conférence, nous avons pu relever un besoin majeur de « combler le vide » entre designers et développeurs. Comme vous le savez déjà superhuit s’est installé à Porto cette année, nous ne pouvions donc pas manquer cet événement exceptionnel et ainsi avoir l’occasion de rencontrer des gens aussi talentueux!

Comme MirrorConf le dit si bien, « Things aren’t always #000000 and #fffff ».
Au cours des dernières années, nous avons assisté à une évolution constante des méthodes, pratiques et outils de design et développement web. 
De nouvelles technologies émergent en un clin d’œil, les outils de développement et les applications évoluent de plus en plus et nous permettent de travailler de manière plus  efficace au sein des équipes. Nous vivons une période fascinante et en travaillant dans le web nous avons la chance de faire partie du changement en façonnant l’avenir.

Parlons donc de nos highlights de la conférence…

« The <svg> of .svg »

Sara, développeuse bien connue de la communauté web, se concentre actuellement sur le  SVG. Lors de sa présentation, elle a expliqué en détail le système de coordonnées SVG — viewport, viewBox et preserveAspectRatio — et comment SVG peut être utilisé pour produire un code plus propre et en tirer parti pour un meilleur comportement responsive.
Si vous êtes intéressé-e à apprendre comment utiliser SVG pour faire plus que servir des images vectorielles je vous conseille de suivre Sara et d’en lire plus sur son site.

Résoudre les Problèmes de Mise en Page avec CSS Grid & Co

Dans son talk, Rachel expliquait comment utiliser CSS Grid et comment supporter les navigateurs non compatibles. En résumé, la solution aujourd’hui est encore d’écrire notre code pour les anciens navigateurs (fallback) puis pour les navigateurs récents (CSS Grid). Ainsi tous les navigateurs interpréteront d’abord le CSS “fallback”, et ceux qui ne supportent pas le CSS Grid s’arrêteront là, tandis que les navigateurs récents l’utiliseront. Il y a beaucoup à découvrir et à approfondir, mais pour résumer, comme l’a si bien dit Rachel, nous devons garder à l’esprit que « les fondamentaux de CSS n’ont pas changé ».
Pour avoir un rapide point de situation sur CSS Grid et approfondir le sujet, Rachel a partagé les ressources de son talk.
Oh et d’ailleurs, elle vient de publier un nouveau livre sur
CSS Layout, jetez-y un oeil!

« A Little Story About A Big Bang Redesign »

Lors de sa présentation, Vitaly Friedman, rédacteur en chef et co-fondateur de Smashing Magazine a partagé des leçons apprises lors du redesign du magazine en 2017. C’est toujours intéressant de voir quelles approches et solutions une équipe adopte pour résoudre des problèmes de manière innovante et créative. Par exemple, aviez-vous déjà imaginé pouvoir vous débarrasser de tous ces media queries pour avoir une typographie “fluide” qui s’adapte précisément à la taille du navigateur? C’est possible avec CSS calc() et les unités viewport (vw, vh,…) et un peu de magie pour définir des contraintes de taille minimum et maximum. Ça devient encore plus intéressant quand vous appliquez la même technique aux autres propriétés comme les marges et paddings.
Pour en savoir plus, n’oubliez pas de consulter la version bêta de Smashing Magazine et d’approfondir le sujet de la “typographie fluide” avec un de leurs articles: Fluid Responsive Typography With CSS Poly Fluid Sizing.

« Evaluating Technology »

Jeremy Keith est un développeur et auteur anglais, fondateur et directeur technique de Clearleft. Quiconque travaillant dans le milieu sait à quel point il est difficile de suivre l’évolution de la technologie. Lors de sa présentation, Jeremy a, entre autres, présenté de nouvelles perspectives pour évaluer nos choix d’outils et de technologies.
Un des points forts? Plus important encore que de se poser la question “Est-ce que cette technologie fonctionne bien?” demandons-nous:

  • Est-ce que cette technologie échoue bien?
  • Qui en bénéficie?
  • Quelles sont les suppositions?

Faites un tour sur son site web pour plus d’infos à ce sujet.

« Let’s Work Together »

Le dernier orateur de la conférence était Brad Frost, concepteur web et auteur du livre Atomic Design. Bien que très brièvement, nous ne pouvions pas finir ce résumé sans le mentionner. Sa présentation sur la collaboration était l’une des plus intéressantes et stimulantes parce que oui, « notre travail est fait avec d’autres personnes, pour d’autres personnes!”
Dans son talk, il nous a fait part de différentes méthodes, outils et techniques utilisés par les équipes pour produire ensemble des expériences web exceptionnelles. Valeurs, culture, guidelines, design systems, styleguides etc… En une phrase: « La collaboration et la communication sont la clé pour délivrer une expérience web unique”.
Pour en savoir plus, allez voir son
site web.

 

MirrorConf a été un vrai succès et superhuit y sera certainement l’année prochaine, alors on espère vous voir là-bas!

 

Luís